Sondage : Le monde arabo-musulman déçu par Obama

Le Président américain devra se rendre à l’évidence qu’il ne suffit pas de flatter l’Islam et le monde arabe, ni d’effectuer des gestes en leur direction pour s’attirer leurs faveurs. Un sondage réalisé par un Institut américain indique « que la déception des arabo-musulmans est à la hauteur des espoirs qu’ils avaient mis dans le nouveau Président américain ». Il y a à peine un an, Barack Obama prononçait son fameux « discours du Caire », lors duquel il appelait « à un nouveau départ dans les relations entre les Etats-Unis et le monde arabe ». Même son virage nettement pro-palestinien dans la politique étrangère américaine n’aura pas servi à satisfaire le traditionnel désir arabo-musulman d’en obtenir toujours davantage. Ce sondage a été effectué parmi les populations égyptienne, saoudienne, jordanienne, libanaise, marocaine ainsi que dans les Emirats Arabes Unis. Les résultats sont clairs : après 18 mois de présidence, le monde arabo-musulman estime « qu’il avait placé ses espoirs beaucoup trop haut concernant Barack Obama ». 64% des personnes interrogées se sont dit « déçus » de la politique de Barack Obama, notamment au Proche-Orient, contre 16% à peine « qui ont encore un certain espoir ». Il y a une année, ils étaient 51% à se dire « optimistes sur la nouvelle politique de Barack Obama au Proche-Orient ». Les réalisateurs de ce sondage précisent « que la source principale de la déception du monde arabo-musulman se situe dans la gestion du dossier israélo-palestinien par l’Administration Obama, même si les Etats-unis sont présents sur d’autres champs d’action impliquant des pays ou groupes musulmans. Les Etats arabes auraient souhaité des pressions encore beaucoup plus fortes de la part de Barack Obama sur Israël ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.