Syrie: “Les outils de surveillance comme ceux de Qosmos, une arme redoutable aux mains du régime”

Le parquet de Paris a ouvert jeudi une enquête préliminaire sur la société Qosmos accusée d’avoir fourni du matériel d’espionnage informatique à la Syrie. Clémence Bectarte, qui a travaillé sur les dossiers Amesys et Qosmos pour la FIDH, déplore l’absence de toute régulation.

Lire l’article complet sur L'express

Share This
356 0 Jul 28, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.