Le voleur d’un fil barbelé d’Auschwitz est relâché

VARSOVIE, Pologne ” Un Italien de 66 ans a été libéré sans accusation après avoir été interrogé par la police à la suite du vol d’un fil barbelé au Musée national d’Auschwitz, a confirmé la police polonaise dimanche. Selon la porte-parole de la police de Cracovie, Mariusz Ciarka, l’homme a été arrêté et détenu à l’aéroport de Cracovie, samedi, après qu’on eut retrouvé dans ses bagages un fil barbelé de 30 centimètres. Il a été libéré après avoir expliqué aux policiers la provenance exacte de l’objet. Selon Mariusz Ciarka, le fil provenait d’une région autour de l’édifice qui n’est pas protégée et ne représente aucune signification particulière aux yeux des historiens du musée. Pour l’homme, le fil est un souvenir à la mémoire de son père décédé dans ce camp où on internait les Juifs pendant la Deuxième Guerre mondiale. Entre 1940 et 1945, 1, 5 million de Juifs sont morts dans les chambres à gaz d’Auschwitz ou ont péri de faim, de maladie ou de surmenage causé par les travaux forcés.

Lire l’article complet sur journalmetro.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.