Venezuela: des dizaines d’indigènes massacrés

CARACAS, Venezuela ” Les habitants d’un village isolé de la jungle amazonienne au Venezuela ont récemment été massacrés par les travailleurs d’une mine d’or, ont rapporté mercredi des leaders du peuple indigène Yanomami. Dans un communiqué émis mercredi, le gouvernement vénézuélien a annoncé qu’il avait nommé des procureurs pour faire la lumière sur cette affaire. La communauté d’Irotatheri a été attaquée le mois dernier dans le sud du Venezuela près de la frontière du Brésil, a révélé l’Organisation Horonami Yanomami dans une lettre adressée aux autorités et rendue publique par des militants. Selon Luis Shatiwe Ahiwei, l’un des dirigeants du groupe, des habitants du village voisin ont découvert de nombreux corps calcinés lors d’une visite à Irotatheri au début du mois de juillet. La hutte commune avait également été brûlée. M. Ahiwei a déclaré que le nombre de personnes tuées n’avait pas été établi, mais que les témoins avaient affirmé qu’environ 80 personnes vivaient à Irotatheri et qu’ils n’avaient retrouvé que trois survivants cachés dans la forêt.

Lire l’article complet sur journalmetro.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.