Les dirigeants iraniens à Chami : Entre Téhéran et Beyrouth, une relation stratégique

Le ministre libanais des AE , Ali Chami, s’est entretenu hier à Téhéran avec le président Ahmadinejad ainsi qu’avec son homologue iranien, Manouchehr Mottaki, et avec le président du Conseil national iranien de sécurité, Saïd Jalili, qui a déclaré à cette occasion que « l’Iran, la Syrie et le Liban représentent le triangle de la résistance et constituent un noyau auquel les autres pays arabes devraient se joindre ».

Le ministre iranien des AE, Manouchehr Mottaki, qui s’est entretenu pendant près de deux heures avec le ministre Chami, a réaffirmé de son côté le soutien de l’Iran au Liban face à toutes les agressions israéliennes. En réalité, M. Mottaki avait contacté le ministre libanais à la suite de l’affrontement de Adaïssé entre l’armée libanaise et les soldats israéliens et c’est à la suite de cet appel téléphonique que Chami a décidé d’effectuer cette visite à Téhéran. Il s’agit donc essentiellement de remercier la République islamique, de préparer la visite du président Ahmadinejad à Beyrouth à la fête du Fitr, et encore de renforcer les liens de coopération entre les deux pays.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.