Une attaque israélienne sur l’Iran ferait des milliers de victimes

Pour la première fois, un rapport américain s’intéresse aux dégâts humains qu’engendreraient des frappes préventives sur les sites iraniens

C’est une donnée occultée du débat sur la nécessité pour Israël de bombarder préventivement les sites nucléaires iraniens. Elle se révèle pourtant essentielle. Pour la première fois, un rapport scientifique américain interpelle sur les pertes humaines qu’engendrerait une telle attaque. Dans The Ayatollah Nuclear Gamble (“Le pari nucléaire des ayatollahs”) publié par l’institut de politique Hinckley de l’université d’Utah (États–Unis), l’industriel et philanthrope Khosrow Semnani chiffre à plus de 80 000 le nombre d’Iraniens qui pourraient être les victimes directes (décès) et indirectes (blessures et contamination) d’un bombardement aérien israélien.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.