Un commandant du Hezbollah tué alors qu’il accomplissait son «devoir de jihad» en Syrie

Durant les derniers dix–huit mois, le Hezbollah a généralement nié être impliqué dans l’action militaire aux côtés des forces syriennes, en dépit d’accusations émanant des rebelles et de leaders de l’opposition. Les rapports concernant les funérailles d’un leader du Hezbollah mort en Syrie semblent indiquer que l’organisation a choisi de ne plus cacher sa participation aux combats en Syrie.

Lire l’article complet sur pointdebasculecanada.ca

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.