La Pussy Riot libérée se bat pour les deux autres femmes en détention

KRASNOGORSK (Russie) – Ekaterina Samoutsevitch, membre du groupe Pussy Riot, considère sa récente remise en liberté inattendue comme une victoire et se bat pour la libération des deux autres jeunes femmes condamnées à deux ans de camp pour une “prière” anti–Poutine, a–t–elle indiqué à

Lire l’article complet sur L'express

Share This
252 0 Oct 21, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.