Résidence surveillée confirmée pour Perlman

La police a finalement cédé aux instances de la justice en acceptant de libérer Haïm Perlman, qu’elle soupçonne du meurtre de quatre Arabes. Il sera donc assigné à résidence pendant quinze jours. Le tribunal d’instance de Petah Tiqvah a toutefois pris en considération une partie des réserves de la police, qui réclamait la prolongation de la détention à domicile, d’une semaine à un mois. Perlman n’aura pas le droit, pendant cette période, de communiquer avec les autres personnes impliquées dans cette affaire.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
348 0 Aug 12, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.