Un héros mis à la retraite en Iran pour avoir trop parlé

Le 18 octobre 2011, Houshang Shahbazi était devenu un héros national en Iran. Pilote de la compagnie aérienne publique Iran Air, il avait réussi ce jour–là un atterrissage en catastrophe à l’aéroport international Mehrabad, à Téhéran, alors que le train avant de son avion refusait de sortir du fuselage.

Commandant de bord d’un Boeing 727 en service depuis quarante ans, M. Shahbazi, 55 ans, avait miraculeusement gardé le contrôle de l’engin, qui faisait la liaison entre Moscou et Téhéran. Et sauvé la vie de ses 97 passagers, dont 80 scientifiques russes spécialisés dans le nucléaire, et des 19 membres d’équipage.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This
224 0 Oct 26, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.