Conflit très médiatique entre Ahmadinejad et le pouvoir judiciaire

Le président iranien est en colère : un de ses proches conseillers est détenu à Evine, celèbre prison de Téhéran. Lorsqu’Ahmadinejad, soudain préoccupé du sort des prisonniers, a voulu la visiter, il s’en est vu refuser l’accès. Ce qui a conduit à un échange de bons mots entre lui et le chef du pouvoir judiciaire.

Lire l’article complet sur Courrier International

Share This
216 0 Oct 26, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.