Visite éclair du Qatar à Gaza : un jour mon émir viendra

Qui seront les déçus de la diplomatie du carnet de chèques ?

La visite de l’Emir du Qatar à Gaza a fait couler beaucoup d’encre, notamment quant à ses répercussions sur les relations toujours tendues entre le Hamas qui contrôle Gaza et l’Autorité palestinienne qui gouverne la Judée et Samarie. Or, si la brève escapade gazaouie de Hamad ben Khalifa Al Thani n’est pas sans conséquences sur les questions palestino-palestinienne et israélo-palestiniennes (qui n’en forment qu’une), cet événement doit être compris dans un contexte plus large. L’émir et sa principauté participent en effet au grand jeu d’endiguement (containment, aurait-on dit sous la Guerre froide) de la puissance iranienne tout en cherchant à canaliser les énergies politiques libérées par la chute des régimes arabes nationalistes l’an dernier. C’est bel et bien à l’aune de ces enjeux-là que les qataris dirigent leurs diplomatie.

Lire l’article complet sur causeur.fr

Share This
278 0 Oct 27, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.