Victor Perez – Gideon Levy, le baron de l’industrie du mensonge

On ne présente plus le journaliste Gideon Levy ni le quotidien Haaretz. Une paire israélienne qui sert de référence à tous les antisionistes que compte la planète. Une qualité qui sert de paravent à ceux qui ont la haine du Juif. Il y a peu, ce couple indigeste avait diffusé un article étayé par un sondage assurant que « La plupart des Israéliens sont favorables à un régime d’apartheid en Israël ». Après le tollé causé par cette affirmation, un article correcteur intitulé « Nous nous sommes trompés mais… » (1) est venu tenter d’amender l’effet négatif d’une lecture précipitée de cette enquête d’opinions mais non pas désintéressée.

Gideon Levy a, en effet reconnu que « Le titre de (son) article la semaine dernière était trompeur. La plupart des Israéliens sont en faveur d’un régime d’apartheid, mais seulement si les territoires occupés sont annexés ; toutefois, la plupart des Israéliens s’opposent à l’annexion ». ‘’Erreur’’ ( ?) de lecture cruciale escamotée par l’idéologie nauséeuse qui traine dans ce milieu de gauche et qui a en sainte horreur tout nationalisme forcément « raciste » dixit Lévy. Un texte qui lui permet de persister et de signer son accusation de « racisme ».

Un ‘’racisme’’ anti–arabe qui voit cependant une communauté musulmane d’environ vingt pourcent de la population s’épanouir et jouir d’un régime politique que jalousent tous les autres peuple arabes.

Un ‘’racisme’’ dont les tenants se voient confrontés depuis l’an 1948, voire auparavant, à une haine farouche et une tentative d’éradication de leur pays. Toutes deux niées par ‘’l’humaniste’’ que se prétend être ce journaliste.

Peut–on en effet reprocher aux Israéliens de vouloir protéger leur pays, leur culture et leur mode de vie ?

Peut–on les critiquer d’avoir construit des clôtures de sécurité que d’autres idéologues nomment à dessein de ‘’séparation’’ ?

Peut–on oublier l’histoire qui a vu les Juifs n’être que des citoyens de seconde zone en terre d’Islam mais aussi ailleurs ?

Peut–on ignorer l’antisémitisme actuel qui sévit un peu partout y compris au sein de l’occident et reprocher à cette grosse minorité, apeurée, de vouloir protéger son lopin de terre de l’Islam, lieu qui lui permettra de vivre dignement et en sécurité ?

En conclusion de son article correcteur trompeur, Gideon Levy demande à ce qu’on lui apporte « un autre sondage fiable qui prouve que la société israélienne n’est pas aussi raciste et nationaliste que présentée dans cette enquête. Ce serait vraiment bien faire les choses ».

L’exemple vérifié d’un nombre de plus en plus croissant de ‘’Palestiniens’’ demeurant à Jérusalem, demandant et obtenant la nationalité israélienne suffira t–il à contenter la demande ? Comment sinon expliquer que ceux–ci désirent vivre au sein d’un peuple souhaitant l’installation de « l’apartheid » en son sein ?

La demande d’un sondage similaire sur les Juifs au sein des populations frontalières ‘’palestinienne’’, libanaise, syrienne, jordanienne ou encore égyptienne relativisera t–elle le résultat de l’opinion israélienne ? Des populations arabes nationalistes au possible et, faut–il le rappeler, nettoyées de toutes présences de Juifs depuis plusieurs décennies et où règne l’antisémitisme d’état.

Gideon Levy et ses employeurs connaissent ces données mais ont préféré les taire pour mieux, a contrario, accabler le peuple israélien.

Ben Dror Yemini, journaliste de Maariv avait baptisé Gideon Levy de « Baron de l’industrie du Mensonge » (2). On ne peut plus effectivement douter qu’il existe une industrie anti–israélienne où tous les coups sont permis tant qu’ils nuisent aux intérêts et à la légitimité de l’Etat juif. Une industrie prospère qui autorisent les idéologies brune, verte et rouge à s’épanouir et à l’antisionisme à devenir un mobile justifié d’actions contre l’Etat d’Israël et ses soutiens, juifs pour la plupart.

Une industrie qui confirme d’une part que l’antisionisme se révèle n’être au final que le paravent de l’antisémitisme si cher à ceux qui se référencent à cette source putride mais aussi l’adage qui assure que ceux qui s’assemblent idéologiquement se ressemblent.

Victor PEREZ ©

Liens :

(1) : https://www.jforum.fr/forum/israel/article/les-israeliens-favorables-a-un?utm_source=activetrail&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter%20du%2029-10-2012
(2) : https://www.debriefing.org/31243.html

Lire l’article complet sur victor-perez.blogspot.co.il

Share This
653 0 Oct 31, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.