Geagea : Le Hezbollah a mis le Liban en danger au profit de l’Iran

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a affirmé hier que « la machine criminelle au Liban prend pour centre le gouvernement actuel », et qu’il est donc « nécessaire de le faire tomber ».
« Le cabinet actuel essaie aujourd’hui, après la mort de Wissam el-Hassan, de se comporter comme si de rien n’était, et cela justement parce qu’il est formé en majorité par des criminels », a dit M. Geagea, qui a appelé à la formation d’un gouvernement neutre formé de technocrates, vu « l’impossibilité de mettre en place un gouvernement en faveur du 14 Mars ». Reconnaissant qu’un nouveau cabinet n’arrêtera pas forcément les attentats, il a expliqué que la demande de démission du gouvernement Mikati n’est qu’un début. « Nous ne pouvons plus nous taire, nous devons faire quelque chose. Aujourd’hui, il nous importe avant tout de dire au 8 Mars que nous savons qui nous tue. Les dirigeants du 14 Mars sont les victimes de meurtres systématiques et ce gouvernement doit tomber pour la simple raison que le 8 Mars qui est responsable de ces attentats y est majoritaire », a-t-il dit, rejetant la possibilité d’un vide politique puisque « la Constitution ne le permet pas ».

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
249 0 Nov 1, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.