Erdogan à Berlin : des relations turco-allemandes grinçantes

« Les relations turco-allemandes grincent et pas uniquement en ce qui concerne l’Europe. Que ce soit le conflit syrien, la façon de gérer le parti interdit des travailleurs du Kurdistan, le PKK, ou l’intégration des trois millions de personnes d’origine turque en Allemagne – il y a de nombreuses différences d’opinions sur ces sujets, que les lieux communs diplomatiques ont du mal à cacher. Angela Merkel supporte mal les machos du genre Erdogan. Ce dernier n’a pas vu les 2 500 personnes qui manifestaient contre sa politique à 500 mètres de la Chancellerie, devant la Porte de Brandebourg. Une grande coalition de groupes de gauche, de Kurdes et autres minorités de Turquie (dont les Arméniens) a accusé le Premier ministre de pousser le pays vers l’islamisation et de piétiner les droits de l’homme » .

Lire l’article complet sur collectifvan.org

Share This
205 0 Nov 2, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.