Liban : Aoun veut banaliser les assassinats politiques

Nombre de personnalités ont réagi hier aux propos tenus mardi par le chef du CPL, le général Michel Aoun, qui avait indiqué que le chef des services de renseignements des FSI, le général Wissam el-Hassan, « est responsable de son assassinat car il n’a pas pris les mesures nécessaires pour préserver sa sécurité »…

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
217 0 Nov 8, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.