Turquie : 10 000 prisonniers politiques kurdes en grève de la faim

Depuis le 5 novembre, dix mille prisonniers politiques kurdes ont rejoint la grève de la faim lancée le 12 septembre par 700 d’entre eux repartis dans une soixantaine de prisons. Le pronostic vital est déjà engagé pour ceux et celles qui ont dépassé le seuil fatidique des cinquante jours. A première vue la lutte est inégale et Erdogan a fait savoir qu’il ne voulait pas négocier et crie au chantage. Pourtant, l’ouverture d’un dialogue mettrait fin au mouvement et créerait les conditions pour une paix négociée avec tous les protagonistes. La condition première est le respect pour ces hommes et ces femmes, détenus pour 7 000 d’entre eux sans jugement, certains depuis trois ans et 8 mois. Le Collectif VAN vous soumet cette information publiée sur le site des Amitiés kurdes de Bretagne le 7 novembre 2012.

Lire l’article complet sur collectifvan.org

Share This
237 0 Nov 8, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.