IRAN : “Le pouvoir prépare une nouvelle accusation contre Mme Ashtiani pour se dégager de toute responsabilité“

Pour Amnesty International, la diffusion des confessions de cette Iranienne de 43 ans condamnée à la lapidation pour adultère n’est rien d’autre qu’une manœuvre des autorités pour prendre leurs distances avec l’affaire en parvenant à leurs fins.

Lire l’article complet sur france24.com

Share This
420 0 Aug 13, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.