Alain Legaret – La presse française toujours égale à elle-même

Ne pouvant suivre plusieurs médias à la fois, c’est sur itele que je décidais de voir comment la presse française rendait compte des derniers évènements de Gaza. Je suppose que l’esprit de mimétisme ayant toujours cours, le traitement des nouvelles par les autres organes d’information ne devait pas être très éloigné de celui qu’il m’était donné d’observer.

Israël a donc éliminé aujourd’hui Ahmed–Al–Jabari, le chef militaire du Hamas, par l’envoi d’un missile sur sa voiture à partir d’un drone. La presse s’est enflammée, imputant à Israël la responsabilité d’une possible escalade, puisque le Hamas, dixit itele, considérait cet acte comme une déclaration de guerre.

Si les cent derniers missiles tirés à partir de Gaza sur la population israélienne étaient brièvement évoqués, Ils n’eurent pas l’honneur de faire la Une des journaux de ces derniers jours, alors qu’ils sortaient les jeunes enfants juifs de leur lit ou de leur salle de classe pour les entasser dans l’abri le plus proche.

Faire passer l’attaque israélienne comme agression plutôt que représailles, c’est choisir son coupable et l’offrir à la vindicte populaire.

Itele ouvrait aujourd’hui son journal par la question équivoque : « A quoi joue Israël ? », insinuant par là que tuer était un jeu pour les Israéliens. Je vous laisse deviner l’impact d’une telle approche sur les téléspectateurs de Toulouse ou d’ailleurs.

Arrêter les terroristes avant le passage à l’acte est une très bonne chose. Eviter d’en créer de nouveaux serait, toutefois, bien plus efficace.

Lire l’article complet sur alainlegaret.blogspot.fr

Share This
504 0 Nov 15, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.