Guilo débarrassé de sa muraille de béton

Pendant huit ans, le quartier de Guilo, au sud de la capitale, a dû être protégé par une muraille en béton, à cause des tirs incessants sur les habitations, provenant du village arabe voisin de Bet Jallah, pendant l’Intifada El Aksa, comme la surnommaient les Palestiniens. A présent, le calme semble être revenu dans le secteur, ce qui a incité les forces de sécurité à réexaminer la situation sécuritaire et à décider, il y a quinze jours, que cette protection était fort heureusement devenue inutile. Dès dimanche matin, donc, Tsahal était déjà sur place pour entamer les travaux en vue de retirer les pans de ce mur. L’opération s’effectue en coopération avec la police et la municipalité de Jérusalem, essentiellement dans la rue Haanafa, principalement visée à l’époque par les terroristes. Les habitants ne sont pas tous enthousiastes à l’idée de ce changement. Certains pensent qu’il faut laisser ces protections, même si les tirs ont cessé. L’un d’entre eux a estimé que la situation pouvait changer d’un jour à l’autre, les laissant une nouvelle fois à la portée des balles ennemies. Mais d’autres sont heureux d’être enfin débarrassés de cette muraille de béton qui enlaidissait le paysage, convaincus que sa présence est désormais superflue puisque le calme est revenu. Les travaux devraient durer environ deux semaines. Les pans de ce mur seront transférés, intacts, dans la base d’Anatot, dans le nord de la capitale. Et si par malheur les tirs reprenaient, indique-t-on à Tsahal, … ils seront remis en place.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.