Les exigences palestiniennes se précisent

Après avoir annoncé qu’ils étaient prêts, sous certaines conditions bien sûr, à reprendre des pourparlers directs avec Israël, les dirigeants palestiniens se montrent de plus en plus exigeants. Visiblement déterminé à rendre impossible toute tentative de rapprochement, le chef de l’AP Mahmoud Abbas a présenté de nouvelles revendications, donnant même une date limite à la création d’un Etat palestinien qui selon lui doit voir le jour pas plus tard que dans un an. Abbas a demandé au Quartette (composé des représentants de l’Onu, de l’Union européenne, des Etats-Unis et de la Russie), qui doit publier incessamment un communiqué sur le sujet, d’appuyer sa demande, qui s’ajoute comme on le sait aux autres conditions préalables qu’il a déjà posées, à savoir la poursuite du gel de la construction dans les localités juives de Judée-Samarie et le « retour » aux frontières d’avant 67. L’Union européenne aurait déjà répondu positiviement à la démarche du chef palestinien alors que les Etats-Unis hésiteraient encore. En Israël, on n’apprécie pas l’attitude de l’AP qui exige sans faire le moindre geste.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.