Pérès critiqué par le Centre Wiesenthal

Le Centre Simon Wiesenthal a critiqué l’attitude du Président israélien lors de la conférence de presse qui suivait sa visite officielle en Roumanie, la première du reste d’un chef d’Etat israélien depuis 1948. Devant son homologue roumain, Traian Besascu, Shimon Pérès a remercié l’Etat roumain pour aidé 400.000 Juifs à émigrer en Israël durant l’ère communiste, mais il a omis de condamner le rôle du gouvernement roumain durant la Seconde Guerre mondiale, et la mort de dizaines de milliers de Juifs roumains durant la Shoah. Il ne l’a fait que lors d’une cérémonie au Mémorial de la Shoah à Bucarest, et en hébreu. Le Dr. Ephraïm Zuroff, Directeur du Centre Wiesenthal de Jérusalem, a déclaré « que le Président israélien avait commis un faute en ne dénonçant pas devant les officiels roumains le rôle du gouvernement pro-nazi de Ion Antonescu durant la Seconde Guerre mondiale, et qui fut responsable de la mort de 280.000 Juifs et de 11.000 Roms ». « En cela », précise Zuroff, « Pérès encourage encore davantage la tendance qui existe dans les pays d’Europe de l’Est, qui est de minimiser voire passer sous silence le rôle des collaborateurs locaux des nazis dans la Solution Finale ». Le président roumain a déclaré à son invité « que la Roumanie serait un partenaire loyal d’Israël et de l’OTAN au cas où un conflit éclatait avec l’Iran ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.