Israël : “Nous attendons cette offensive depuis des années”

“C’est d’ici que nous gérons la ville en cas d’alerte”, explique sobrement David Bouskila. “Ici”, c’est un sous–sol où l’on entre par la porte dérobée d’un abri en béton, près d’une école. Un escalier de ciment avec, au milieu de la descente, une vitrine renfermant des restes de roquettes Kassam : bienvenue dans la salle bis du conseil municipal de la ville de Sdérot, 25 000 habitants, située à 4 kilomètres au nord–ouest de la limite de la bande de Gaza.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This
308 0 Nov 17, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.