Mathématiques: Israël à l’honneur !

Israël est à l’honneur. Pour la première fois de son histoire, la médaille Fields destinée à récompenser des travaux en mathématiques, a été décernée entre autres à un professeur d’université israélien. L’heureux lauréat est le professeur Elon Lindenstrauss, 40 ans, de l’Institut Einstein de mathématiques de l’Université Hébraïque de Jérusalem. Cette distinction, comparable au Prix Nobel, lui a été remise lors du congrès international des mathématiciens qui se tient en Inde. Ce prix est accordé tous les quatre ans à des jeunes chercheurs âgés de moins de quarante ans. Il s’agit d’une médaille en or qui porte le nom de Charles Fields (1863-1932), grand mathématicien et professeur de l’université de Toronto, qui est le fondateur de ce prix. Lorsqu’il l’a créé, il a également fixé les critères déterminants pour le choix des lauréats, différents de ceux du Prix Nobel. Il avait notamment spécifié que les candidats devaient prouver qu’ils avaient déjà atteint des performances appréciables et qu’ils étaient doté d’un grand potentiel pour l’avenir. C’est ce qui explique leur jeune âge. Le professeur Lindenstrauss, habitant de Jérusalem, a passé au départ une licence de mathématique et de physique avant d’acquérir un diplôme de second cycle et un doctorat en mathématiques à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Depuis 2004, il est membre de l’Institute for Advanced Study de l’Université de Princeton, aux Etats-Unis, et a obtenu un peu plus tard un poste de professeur assistant à l’université de Stanford. C’est en 2009 qu’il a été nommé professeur à l’institut de mathématiques de l’Université Hébraïque de Jérusalem. Son père, le professeur Yoram Lindenstrauss, est également un grand mathématicien et son oncle n’est autre que le juge honoraire Micha Lindenstrauss, contrôleur de l’Etat. Ce n’est pas la première fois que le professeur Lindenstrauss se distingue par ses compétences. Il a reçu de nombreux prix au cours de sa carrière qui ne semble que commencer, surtout si l’on se fie à son apparence d’adolescent, qui ne révèle pas du tout son âge. Le président de l’Université Hébraïque a salué avec chaleur cette nomination. Le professeur Menahem Ben Sasson a déclaré: « Israël a déjà prouvé qu’il était une puissance mathématique mais jusqu’à présent, aucun de nos chercheurs n’a obtenu ce prix prestigieux.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
516 0 Aug 19, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.