Victor Perez – Lorsqu’on hait, on ne compte pas

Qui ne connaît maintenant l’ex-soldate Eden Abergel ? Celle qui a diffusé des photos d’elle-même assise près de prisonniers ‘’palestiniens’’ ayant les yeux bandés et les mains attachées ? En réalité, deux photos (1) qui ont fait le tour du monde et permis aux médias considérant la déontologie professionnelle comme secondaire de brosser un tableau peu flatteur d’Israël et de son peuple.

Courrier international, par la plume de Pascal Fenaux, ‘’informe’’ ses lecteurs sur « La soldate qui humiliait les Palestiniens » (2). Si l’intitulé de l’article assure une ‘’humiliation’’, l’auteur peine cependant à la trouver sur les images, excepté le « sourire radieux aux lèvres » de la soldate.

Lire l’article complet sur victor-perez.blogspot.com

Share This

1 comment

  1. Brainless

    Sur la photo que j’ai pu voir, il n’y avait qu’un palestinien les yeux bandés mais non violenté alors ….où sont “les” palestiniens.
    Une “jeune” soldate, donc, il faut bien l’admettre peut être un peu écervelée, mais sur la photo des soldats massacrés et l’assassin les mains ensanglantés à la fenêtre, combien étaient ils à se réjouir ???? Alors ou est la véritable horreur et la véritable désinformation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.