En Israël, Sarkozy prend le contre-pied de Hollande sur la question du Hezbollah

C’est une position très claire qu’a énoncée l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, lors d’un discours à l’université de Netanya, ce 22 mai. “Le Hezbollah doit être inscrit sur la liste des organisations terroristes par l’Union Européenne”, a martelé l’ancien président. A Bruxelles, quelques minutes plus tôt, François Hollande avait refusé de répondre à cette question.

Lire l’article complet sur lelab.europe1.fr

Share This
236 0 May 22, 2013

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.