Better Place, le courant ne passe plus

L’entreprise israélienne, qui avait partie liée avec Renault autour de l’échange de batteries, arrête les frais. Un coup dur pour la voiture électrique

La nouvelle est tombée ce dimanche matin : Better Place débranche ses batteries. Israel Corporation a décidé d’arrêter les frais. Depuis quelques semaines, le principal actionnaire de Better Place, créée par Shai Agassi en 2007, cherchait de nouveaux actionnaires pour éviter la banqueroute. Il aurait fallu en effet quatre années et 500 millions de dollars pour atteindre l’équilibre d’exploitation.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.