Après le tsunami, la charia

L’Indonésie est un Etat laïque et démocratique. Pourtant, dans la province semi-autonome d’Aceh, au nord de Sumatra, l’islam a sa police.

Depuis le tsunami de décembre 2004, des centaines d’agents de l’ordre islamique ont été déployés dans la province, traquant les “comportements non musulmans“.

Simples blâmes ou flagellations publiques punissent ceux qui enfreignent les règles du Coran.

Lire l’article complet sur france24.com

Share This
345 0 Aug 20, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.