Contrat en Iran: Total menacé d’un procès en France, transige aux Etats-Unis

Soupçonné de corruption au moment de la conclusion de contrats en Iran, le groupe pétrolier français Total a conclu une transaction d’un montant de près de 400 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites aux Etats–Unis, mais il est menacé d’un procès en France.

Le Parquet de Paris a requis le renvoi en procès de la compagnie pétrolière et de son patron Christophe de Margerie, notamment pour corruption d’agents publics étrangers, dans le cadre d’une enquête sur des contrats pétroliers et gaziers avec des sociétés iraniennes dans les années 1990 et 2000.

Lire l’article complet sur Liberation

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.