Syrie – Des MiG mais pas de missiles pour al-Assad?

Damas – Les insurgés retranchés dans la ville syrienne clé de Qousseir ont reçu des renforts pour repousser l’assaut de l’armée et du Hezbollah libanais, alors que l’ONU a classé vendredi groupe « terroriste » le Front jihadiste Al-Nosra, fer de lance de la rébellion dans le pays en guerre.
À l’étranger, la presse russe a déclaré que Moscou, un allié du régime syrien, n’avait pas encore livré de missiles sol-air S-300 à Damas contrairement à ce qu’a laissé entendre le président Bachar al-Assad. Le constructeur aéronautique MiG a dit que 10 avions de combat pourraient lui être fournis.

[ideas id=”wp-ideas-modal” mode=”inline”]

Lire l’article complet sur Le Devoir

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.