L’alcool, symbole du défi lancé par les manifestants turcs à leur gouvernement

Tarik Ozkan est en colère. Comme beaucoup des manifestants qui sont descendus dans la rue à Istanbul depuis quatre jours, ce jeune homme fait de la nouvelle loi très restrictive sur la vente et la consommation d’alcool son principal grief contre le gouvernement.

“C’est une contrainte très stricte et je veux la briser, tout le monde veut la briser”, lance-t-il en parcourant les allées du désormais fameux parc Gezi, ce petit jardin public proche de la place Taksim d’Istanbul dont le projet de destruction a allumé la mèche de la contestation contre le pouvoir islamo-conservateur.

[ideas id=”wp-ideas-modal” mode=”inline”]

Lire l’article complet sur fr.news.yahoo.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.