Damas raille Erdogan et savoure sa vengeance

Le régime syrien savoure sa vengeance et les médias officiels prennent depuis trois jours un malin plaisir à utiliser le même vocabulaire dont les dirigeants turcs, soutiens des rebelles syriens, ont usé à l’égard de Bachar el-Assad.

Raillant les malheurs du gouvernement Erdogan, qui fut un grand ami du régime syrien avant d’appuyer la rébellion, les ministres syriens ont accusé Ankara de « terroriser » sa population et ont décrit le mouvement de protestation comme le « vrai printemps ». Dimanche, le ministère des Affaires étrangères a « conseillé » aux Syriens d’éviter de se rendre en Turquie « à cause de la détérioration de la situation sécuritaire ».

[ideas id=”wp-ideas-modal” mode=”inline”]

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.