Les juifs amazighs, de l’Atlas à Israël

Avec Tinghir – Jérusalem, les Echos du Mellah, le jeune réalisateur marocain Kamal Hachkar signe un premier documentaire polémique. Il revient sur le départ de la communauté juive tinghirie dans les années 1950-60.

[ideas id=”wp-ideas-modal” mode=”inline”]

Lire l’article complet sur hebdo.ahram.org.eg

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.