Echanges maroco-turcs : un marché de dupes ?

A priori les investissements directs turcs, ce qui pourrait être une manne de financement toujours bien venue Pourtant, si les investissements turcs représentaient 113 millions de DH en 2010, ils ont été de 110 millions de DH en 2011, et plus que de 34,6 millions de DH en 2012, un signe avant-coureur de désengagements des investisseurs turcs au Maroc.

Ce recul laisse donc à penser que les accords en cour de négociation entre la Turquie et le Maroc sont véritablement un marché de dupes totalement au désavantage du Royaume !

Lire l’article complet sur biladi.ma

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.