La décision du chef du Hezbollah d’arrêter les tirs en l’air… saluée par des tirs en l’air

“Pour les fêtes religieuses, on tire en l’air, pour les événements politiques, on tire en l’air, aux funérailles des martyrs, on tire en l’air. Quand quelqu’un réussit à un examen, on tire en l’air”. Dans un discours télévisé de plus d’une heure, vendredi 14 juin, le dirigeant chiite Hassan Nasrallah a sommé ses fidèles de mettre un terme à ces pratiques. La raison invoquée ? Après consultation de plusieurs autorités religieuses chiites en Iran et en Irak, il est apparu que cette pratique est interdite par l’islam. Sa décision a toutefois été saluée… par des tirs dans le centre de Beyrouth

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.