Pour Washington, Rohani n’a pas répondu sur le nucléaire

Les Etats-Unis ont réagi prudemment lundi aux déclarations d’Hassan Rohani, élu à la présidence de l’Iran, estimant que ce dernier n’avait pas apporté une “réponse substantielle” sur la question du programme nucléaire de la république islamique.

Rohani, religieux modéré qui succède à Mahmoud Ahmadinejad, a déclaré lundi que son pays était prêt à plus de transparence en matière nucléaire et à améliorer ses relations avec les Etats-Unis et le reste du monde.

Pour Jen Psaki, la porte-parole du département d’Etat, ces propos ne constituent pas une “réponse substantielle” à la proposition faite en avril par le groupe des six (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu et l’Allemagne) de suspendre les activités d’enrichissement d’uranium en échange d’un assouplissement des sanctions.

Lire l’article complet sur Les Echos

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.