Le rachat de Waze par Google électrise la Silicon Valley israélienne

Grâce à cette opération, les 100 salariés de Waze se partageront 120 millions de dollars.

« Pratiquement rien ne changera au sein de Waze. Nous maintiendrons notre communauté, la marque, le service et l’organisation. La hiérarchie, les responsabilités et les procédures resteront les mêmes. » Pour le patron du GPS communautaire, Noam Bardin, et ses acolytes, en tout cas, l’officialisation, le 11 juin, du rachat de la start-up israélienne par Google pour 1,15 milliard de dollars en cash, va avoir un effet immédiat. Non seulement les cofondateurs de la jeune pousse, qui se sont battus pour que leur société conserve son implantation en Israël, toucheront le pactole : 78 millions de dollars pour Ehud Shabtai, l’inventeur de la technologie, 65 millions pour les entrepreneurs Amir et Gili Shinar, 38 millions pour Uri Levine, 4 millions pour Arie Gillon, et « des millions de dollars », selon le journal « Globes », pour Noam Bardin.

Lire l’article complet sur Les Echos

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.