Iran : une banque japonaise condamnée

La première banque japonaise, Bank of Tokyo Mitsubishi UFJ, a accepté aujourd’hui de payer une amende de 250 millions de dollars aux autorités financières (DFS) de l’Etat de New York pour des transactions avec des pays frappés de sanctions internationales, notamment l’Iran.

Entre 2002 et 2007, la banque a procédé à environ 28.000 transferts pour le compte d’entités gouvernementales ou privées basées en Iran, au Soudan et en Birmanie, pour un montant total estimé à 100 milliards de dollars, selon un communiqué de l’Etat de New York.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.