Usage dangereux du gaz lacrymogène en Turquie

Six organisations turques de médecins ont déploré jeudi l’usage massif par la police du gaz lacrymogène lors des manifestations antigouvernementales qui ont secoué la Turquie depuis la fin mai. Ils évoquent d’ailleurs deux cas probables de décès liés au gaz et dénoncent son usage comme une «arme chimique».

Lire l’article complet sur lapresse.ca

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.