G.W. Goldnadel – Double honte

En l’espace d’une semaine, deux mauvais coups contre Israël ont été réalisées par la classe politique et intellectuelle parisienne.

Le premier s’est passé sous les lambris de l’Hôtel de Ville de Paris. La majorité de gauche de la capitale a en effet cru devoir suivre les préconisations du Front de Gauche et du Parti Communiste et a formé le vœu de voir les produits venant d’Israël étiquetés différemment de ceux venant « des colonies ».

Au-delà de l’aberration juridique de ce qui constitue en réalité un boycott déguisé, on assiste une nouvelle fois à une surenchère de l’extrême-gauche et de l’influence qu’elle exerce malheureusement sur son allié, le Parti Socialiste.

Il ne viendrait pas à l’idée des édiles municipaux de recommander par exemple un étiquetage différent pour les produits venant du territoire cypriote occupé par les turcs, Chypre faisant pourtant partie, à notre connaissance, de l’Europe.

Pas davantage les élus parisiens, ne pensent à exiger de la République de Chine un étiquetage différent concernant le Tibet occupé et martyrisé.

Lire l’article complet sur blognadel.over-blog.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.