En mémoire de Robert Waitz, juif, médecin et résistant à Auschwitz

Un village du Cher s’apprête à donner à l’une de ses rues le nom de Robert Waitz, résistant, déporté et médecin strasbourgeois. Le professeur Georges Hauptmann se démène pour faire connaître le parcours de cet homme d’exception.

Qui sait, visitant le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, que le monument international édifié à la fin des rails, près des ruines des chambres à gaz, le fut sous l’impulsion d’un Alsacien d’adoption ? Combien de contemporains connaissent aujourd’hui le parcours exceptionnel de Robert Waitz ? Il fut beaucoup d’hommes remarquables à la fois : un grand professeur – il est à l’origine des services d’hématologie et d’immunologie à Strasbourg –, un résistant, un déporté qui en a sauvé beaucoup d’autres ou encore le président (de 1960 à 1969) du comité international d’Auschwitz.

Lire l’article complet sur lalsace.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.