Après Fisher, Jacob Frenkel revient à la tête de la banque centrale israélienne

Bibi Netanyahou a opté pour la continuité en désignant l’économiste âgé de 70 ans,

Pas facile de remplacer Stanley Fischer. Considéré comme l’artisan de la stabilité économique du pays, l’ex-numéro deux du FMI, nommé voilà huit ans à la tête de la Banque d’Israël, s’est imposé comme l’un des personnages les plus influents du pays. Afin de lui trouver un successeur du même calibre, Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, a donc attendu la dernière heure. Dimanche 23 juin, une semaine avant le départ annoncé de Stanley Fischer, le chef du gouvernement a décidé de nommer Jacob Frenkel, au poste de gouverneur de la Banque d’Israël. A travers ce choix, « Bibi » a minimisé la prise de risque.

Lire l’article complet sur Les Echos

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.