Egypte : plusieurs ministres quittent le “navire”

L’armée égyptienne s’en mêle en Egypte. Son chef d‘état-major demande aux différents responsables politiques de “satisfaire les demandes du peuple” d’ici deux jours. L’opposition égyptienne, elle, donne toujours au président jusqu‘à mardi après-midi pour quitter le pouvoir. Si l’ultimatum n’est pas entendu par Mohamed Morsi, les différents mouvements de gauche, libéraux ou laïques promettent de mobiliser aussi massivement que dimanche, et d’entamer une campagne totale de désobéissance civile pour réclamer une élection présidentielle anticipée.

Lire l’article complet sur fr.euronews.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.