Égypte: Morsi rejette l’ultimatum

Le président égyptien Mohamed Morsi a fait savoir dans la nuit de lundi à mardi que le communiqué de l’armée donnant quarante-huit heures aux responsables politiques pour s’entendre risquait de “semer la confusion”. Dans une déclaration transmise à la presse, ses services notent que le chef de l’État, issu des Frères musulmans, n’a pas été consulté par le général Abdel Fatah al Sisi, chef d’état-major des forces armées.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.