Les portes se ferment devant Edward Snowden, coincé à Moscou

MOSCOU (Reuters) – Edward Snowden a demandé l’asile à une vingtaine de pays mais toutes les portes semblaient se refermer mardi devant l’ancien consultant des services secrets américains, recherché par Washington pour ses révélations sur les programmes d’espionnage des Etats-Unis.

Coincé depuis le 23 juin dans la zone de transit de l’aéroport Cheremetievo à Moscou, où il est arrivé en provenance de Hong Kong, ce jeune homme de 30 ans qui travaillait auparavant à Hawaï se retrouve piégé dans des limbes juridiques.

Lire l’article complet sur boursier.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.