Jugé en Thaïlande, un Libanais nie tout lien avec le Hezbollah

Le Libano-Suédois a été arrêté en janvier 2012 pour violation de la loi sur les armes.

Le mois suivant son arrestation, un complot présumé contre des diplomates israéliens avait été découvert par accident après une série d’explosions dans un quartier résidentiel de Bangkok qui n’avait fait aucune victime, à part l’un des suspects qui avait eu les deux jambes coupées.

Deux Iraniens sont actuellement jugés pour tentatives de meurtres et possession d’explosifs dans cette affaire.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.