Enquête Al-Hariri: Le Hezbollah obtient un premier sursis

Comme c’était prévisible, les menaces de chaos proférées par le mouvement terroriste chiite libanais ont porté leurs fruits. D’après une source libanaise proche du dossier « Al-Hariri » “ l’ancien Premier ministre assassiné “ le Procureur Daniel Balmer, qui instruit l’enquête au nom du Tribunal International, va probablement repousser de deux mois la publication des actes d’accusation dans le dossier Al-Hariri ». Les chefs d’accusation devaient être annoncés au courant du mois de septembre. La semaine dernière, Michael Williams, représentant au Liban du Secrétaire Général de l’ONU, avait estimé « que les documents présentés par Hassan Nasrallah concernant une éventuelle responsabilité israélienne dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, méritaient d’être transmis au Tribunal pour y être étudiés » La raison invoquée pour ce sursis est des plus cocasses: en effet, la question qui se pose immédiatement “

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.