Amende dérisoire pour l’ex-procureur de Téhéran

Après des longs mois d’attente, la décision de la justice concernant la mort des manifestants contre la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en 2009 dans le centre de détention de Kahrizak est tombée. Said Mortazavi, l’ancien procureur de Téhéran, a été condamné mardi 2 juillet à cinq ans d’interdiction d’exercer toute fonction publique et également à une interdiction à vie d’exercer de fonction au sein de la justice, pour “arrestations illégales de manifestants”. Pour avoir incité ses employés à écrire des faux rapports, le juge Mortazavi devra payer une amende de 200 000 tomans, soit 50 euros.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.