Coup militaire en Égypte – Le général prospère

Il ne serait pas exagéré d’avancer qu’en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, le visage politique de l’Égypte a été bouleversé de fond en comble à la nanoseconde. En effet, Mohamed Morsi et des notables des Frères musulmans ont été assignés à résidence pour être remplacés illico par le président de la Cour constitutionnelle. Le mandat de ce dernier ? Faire paravent au bénéfice de l’armée.

Lire l’article complet sur Le Devoir

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.