Après la fronde, la Turquie doit faire face à une crise monétaire

Les pertes de la Bourse d’Istanbul depuis la fin mai qui correspond au début de la fronde se chiffrent par ailleurs à près de 15%.

Le Fonds monétaire international (FMI), a lancé un coup de pessimisme mardi en abaissant ses prévisions de croissance économique mondiale, mettant en garde contre le risque “accru” d’un tassement des pays émergents qui ont porté à bout de bras la croissance mondiale ces dernières années, se substituant aux Etats industrialisés frappés par la crise de la zone euro.

Lire l’article complet sur lalibre.be

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.